Le métier de coursier indépendant connaît une croissance fulgurante, avec le commerce en ligne en plein essor. Commander sur une application mobile et se faire livrer est en effet devenu une pratique de plus en plus courante. C’est particulièrement le cas dans le domaine de la restauration. Parmi les applications les plus utilisées, Uber Eats se place comme leader sur le marché. C’est pourquoi être un livreur indépendant de cette plateforme est un métier très convoité. Que vous soyez demandeur d’emploi ou étudiant, travailler en tant que livreur d’Uber Eats peut être une source de revenus intéressante. Alors, comment faire et quelles sont les conditions à remplir pour exercer ce métier ?

La création d’entreprise

Pour devenir livreur Uber Eats indépendant, quelques démarches sont à réaliser. Parmi les indispensables figure la création de votre entreprise. Il s’agit en effet du premier prérequis pour exercer le métier de coursier sur cette plateforme. Vous ne serez donc pas un salarié, mais un prestataire de services. Cela signifie que vous allez travailler à votre propre compte, ce qui vous oblige à créer votre propre entreprise. Le métier de livreur est dans ce cas une activité indépendante, ‘inscription au RCS ou Registre du Commerce et des Sociétés est donc exigée. Après votre inscription auprès d’Uber Eats, un Kbis ou extrait K vous sera également demandé.

entreprise

Le choix de la forme juridique

Parmi les étapes à franchir pour une création d’entreprise figure le choix de sa forme juridique.‍ Vous disposez de nombreux choix, bien que le statut d’autoentrepreneur est le plus favorisé, grâce à la simplicité des démarches à effectuer. Cependant, vous pouvez également choisir le statut de société ou entreprise individuelle.

Microentreprise

Le statut d’une microentreprise est le plus adapté si vous prévoyez de devenir un livreur Uber Eats. Et pour cause vous n’aurez pas de cotisation sociale à régler, en cas de non-réalisation de chiffre d’affaires. Cette forme juridique est la plus appropriée aux entrepreneurs réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 70 000 €. Il faut également savoir qu’avec une microentreprise, l’abattement appliqué par l’administration fiscale est de 34%, avec un barème progressif de l’IR ou de l’impôt sur le revenu.

De plus, si vous réalisez un chiffre d’affaires en dessous de 33 200 €, vous serez exonéré de la TVA. D’autre part, la comptabilité de cette forme juridique est très simplifiée. Il vous suffit simplement de tenir un livre des recettes et un livre des achats. L’un des grands avantages d’une microentreprise est que vous ne serez pas tenu d’ouvrir un compte bancaire professionnel. La loi ne l’impose pas, tant que vous ne dépassez pas les 10 000€ de CA pendant 2 ans d’exercice. Avec ce statut, votre responsabilité en tant que livreur est illimitée. Pour créer une microentreprise donc, vous devez vous rapprocher d’un CFE ou Centre de Formalités des Entreprises.

Entreprise individuelle

Un livreur d’Uber Eats peut également exercer sous le statut d’entreprise individuelle. Dans ce cas, vous serez classé comme travailleur indépendant ou entrepreneur individuel. Cette forme juridique implique cependant de déclarer les bénéfices de votre entreprise dans votre déclaration de revenus personnelle. Ce statut est ainsi soumis à l’IR ou l’impôt sur le revenu, qui est calculé en fonction du bénéfice fiscal réalisé.

Il faut également savoir que les cotisations sociales à payer dépendent de votre chiffre d’affaires avec un taux forfaitaire fixé par l’administration fiscale. Le statut d’entreprise individuelle oblige également le livreur à tenir une comptabilité complète. Cependant, votre responsabilité en tant que livreur est toujours illimitée. Pour la création de votre entreprise individuelle, les démarches à réaliser sont simples. Vous devez déposer votre dossier incluant un formulaire P0 auprès d’un Centre de Formalités des Entreprises.

Une société

Pour pouvoir exercer comme coursier d’Uber Eats, il vous est également possible de choisir un statut société, tel que SASU ou EURL. Ce statut diffère des autres sur plusieurs points importants. Tout d’abord, le patrimoine de votre société est vraiment distinct de celui du livreur. Votre responsabilité est également limitée selon votre apport.

En tant que société, vous serez le seul responsable de votre activité commerciale. Vous avez également la possibilité de faire appel à de nouveaux associés, avec d’autres livreurs par exemple. Si vous avez choisi le statut d’EURL, votre société doit s’acquitter de l’impôt sur le revenu ou de l’IR. Pour une SASU en revanche, elle est soumise à l’IS ou l’impôt synthétique, mais peut toutefois choisir l’IR pendant 5 ans. Le statut société implique que vous devez tenir une comptabilité.

L’inscription sur la plateforme d’Uber Eats

Une fois que vous avez terminé les démarches pour la création de votre entreprise, vous devez par la suite procéder à l’inscription sur le site. C’est grâce à cette opération que vous pourrez exercer en tant que coursier de la plateforme. Pour ce faire, il est impératif de remplir un formulaire d’inscription en mentionnant tous les détails personnels, notamment vos nom, prénom, numéro de téléphone, adresse mail, la ville souhaitée pour exercer le métier, etc. Vous devez ensuite fournir certains documents essentiels, comme un extrait K ou un extrait Kbis pour prouver que votre entreprise est légale. Vous devez également fournir une pièce d’identité, une photo d’identité, un titre de séjour français, un récépissé de demande de titre de séjour ou un récépissé de renouvellement de titre ou un visa français, sauf pour les personnes portant la mention « étudiant ».

Quant aux documents nécessaires après l’inscription, vous devez fournir un RIB à votre nom. Il vous permet de recevoir vos revenus par virement bancaire. Vous devez également donner le nom, le logo du livreur titulaire du compte avec le nom de sa banque. Une attestation de vigilance est également exigée, surtout si vous réalisez un CA dépassant les 5 000 €. À noter que le parcours d’inscription sur la plateforme est simple, rapide et gratuit. Vous pouvez réaliser toutes les démarches en ligne. Après la création de votre compte, vous recevez soit un SMS soit un email qui vous informe de la progression de votre inscription. Un guide vous sera également octroyé pour vous indiquer les prochaines étapes à réaliser.

repas livré

Les équipements et le matériel à utiliser

Une fois toutes ces étapes effectuées, vous devez par la suite acquérir les équipements et le matériel nécessaires pour assurer le bon déroulement de votre travail. Il faut en effet savoir que le livreur Uber Eats doit être équipé de tout le matériel nécessaire pour son métier. C’est donc à vous de prendre en charge les indispensables à utiliser pour la bonne exécution de votre mission. Vous devez notamment vous équiper d’un sac de livraison isotherme avec une dimension de 35cm x 35cm x 30cm au minimum. Un smartphone est également indispensable pour que vous puissiez prendre connaissance des commandes.

Vous devez disposer d’un moyen de locomotion, en sachant que le plus utilisé est le vélo. C’est à vous de vous doter de tous les équipements de sécurité exigés par le Code de la route. À noter que les vélos électriques sont parfaitement autorisés pour ce métier de livreur auprès d’Uber Eats. Des vestes et des maillots adaptés sont également nécessaires. Toutefois, en tant que livreur indépendant, vous êtes libre de choisir vos équipements personnels, à la seule condition que ces derniers soient validés par la plateforme d’Uber Eats. Certains équipements sont fournis par la plateforme pour sécuriser les livraisons et pour que vous soyez facilement identifiable, que ce soit par les restaurateurs ou par les clients.

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here