À l’ère du tout numérique, la confidentialité des données constitue un enjeu majeur pour les particuliers, les professionnels et les États. Elle assure en effet la protection des informations sensibles des personnes physiques ou morales. Dans les deux cas, les utilisateurs doivent maîtriser la gestion de leurs données confidentielles. Il existe néanmoins diverses solutions pour améliorer la confidentialité sur un ordinateur

Protéger ses données : pourquoi est-ce si important ?

Il est particulièrement important de conserver la confidentialité de ses données sur ordinateur, en raison de leur caractère privé. Des photos ou vidéos intimes font partie des exemples les plus parlants en la matière pour les particuliers. Cela dit, le sujet concerne toute information qu’un utilisateur ne souhaite pas ou ne doit pas divulguer. Il peut s’agir de données personnelles ou de documents confidentiels. 

Toute personne a d’ailleurs droit à une vie privée. Cependant, ce droit fondamental est parfois négligé par les utilisateurs d’appareils et de plateformes numériques. Une telle attitude vient notamment d’une fausse impression de n’avoir rien à cacher. Or, les ordinateurs renferment une myriade d’informations personnelles, dont la nature sensible est trop souvent sous-estimée. 

En général, les utilisateurs font attention aux codes confidentiels de leur carte bleue et à leurs données bancaires sur un ordinateur ou sur mobile. Ils sont, en revanche, moins vigilants par rapport à leurs identifiants, noms, prénoms, adresses… Pourtant, ces renseignements sont amplement suffisants pour usurper l’identité d’une personne avant de commettre des actes illicites (arnaque, extorsion, piratage, etc.). 

D’autre part, les risques d’espionnage incitent à mieux conserver la confidentialité de ses données sur ordinateur. Cette menace peut venir d’une personne ou d’une entité et prendre différentes formes (curiosité d’un collègue, jalousie d’un partenaire, espionnage industriel, surveillance gouvernementale…). Dans tous les cas, il est impératif de se protéger contre les indiscrétions au regard des diverses informations confidentielles stockées sur son appareil. 

Protéger ses données : pourquoi est-ce si important ?

Comment protéger la confidentialité de ses données ?

Le VPN figure parmi les principales solutions pour conserver la confidentialité de ses données sur ordinateur. Aujourd’hui, il est surtout utilisé par les internautes cherchant à contourner les restrictions géographiques ou géorestrictions. Cela dit, le VPN permet aussi de renforcer le niveau de sécurité et de fiabilité de la connexion au web. Il existe par ailleurs un vaste panel de services sur le marché, permettant de trouver les meilleures offres VPN pour son terminal connecté (mobile ou ordinateur). 

Le VPN permet à la fois d’empêcher l’accès aux données transférées en ligne et stockées sur son ordinateur. En effet, il crypte la connexion au web et masque l’identité de l’internaute. La tâche devient alors plus compliquée pour les éventuels espions, hackers, escrocs et autres individus malveillants. Il en est de même pour les dispositifs de surveillance ou de censures gouvernementales. 

Dans les détails, le VPN met à la disposition des clients un réseau privé virtuel ayant un haut niveau de sécurité. Il est constitué d’un tunnel de communication crypté et d’un serveur VPN. Grâce au chiffrement du transfert de données, l’utilisateur est protégé contre toute forme d’indiscrétions ou de détournements d’informations. Le serveur VPN fournit, pour sa part, une nouvelle adresse IP à l’appareil connecté. De ce fait, le terminal ne pourra pas être identifié, tracé, surveillé ou piraté depuis le réseau internet. 

En parallèle, l’utilisateur doit aussi restreindre l’accès de tierces personnes à son ordinateur. La démarche passe notamment par la mise en place de mots de passe forts pour ouvrir l’appareil et les dossiers sensibles. Pour rappel, un mot de passe est qualifié de « fort », lorsqu’il comporte au moins 8 caractères de différentes natures et casses. Il doit également être difficile à deviner. Autrement dit, le mot de passe ne doit pas être « mot de passe », son anniversaire, son adresse, son propre nom…

L’idéal serait de choisir au hasard une dizaine de signes, avec des chiffes, des lettres en majuscule et en minuscule, ainsi que des caractères spéciaux. De plus, il existe désormais des logiciels permettant de générer automatiquement ce type de mots de passe. Cette méthode est efficace, à condition de garder l’application sur un autre appareil et de sécuriser l’accès au programme. Dans le cas contraire, le logiciel devient inutile, car la clé de sécurité elle-même est compromise. 

Les News d'Entreprises :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here